Ça s’en vient!


Rien ne m’anime davantage que l’automne qui s’en vient.  Pour moi, le début de la vie commence.  Pour moi c’est comme le printemps pour d’autres.

L’été est une torture.  L’été je m’éteins, je fonds au soleil.  Je manque de sommeil.  Je manque d’entrain.  Je perds un peu mon goût de vivre.  Je sombre presque dans un état dépressif.  Vous pensez que j’exagère?  Et bien c’est, semble-t-il, prouvé scientifiquement et ça s’appelle la dépression estivale.

Alors quand je vois l’automne qui se pointe le bout du nez, la senteur des feuilles mortes, l’odeur du feu, le vent frais, les pulls et les foulards je me sens bien.  Je dors mieux, je passe davantage de temps à l’extérieur.  Je me sens heureuse tout simplement.

L’automne c’est aussi le retour à certaines habitudes comme lire dans mon lit le soir, prendre des bains chauds, la soupe chaude, les plats mijotés, la tarte aux pommes, les soupers entre amis, le vin rouge, l’exercice ou des cours comme la natation ou le yoga.

Parce que l’été je ne suis pas trop active, je ne bois presque pas d’alcool ou parfois du rosé, je ne me prélasse pas dans un bain ou rarement, je ne sais jamais quoi manger car rien ne me tente.  En bonus je dors mal, je me couche tard parce que le soleil se couche tard aussi.  Je ne dors pas tard le matin…

Le problème avec l’été c’est que même tout nu il fait chaud!  L’hiver, lorsque l’on prends le temps et les moyens de s’habiller chaudement c’est très confortable!  Et boire une boisson chaude quand il fait froid dehors et qu’on constate la fumée qui s’en dégage je trouve ça vraiment séduisant.

L’automne c’est l’Halloween, les téléromans (quoi que j’en regarde peut-être deux…), les activités.  Puis l’hiver arrive et c’est la première neige, Noël et ses préparatifs, la beauté du sapin, la musique jazzée, la bouffe et les visites.  L’hiver a quelque chose de reposant et de calme et ça m’apaise beaucoup dans la vie de fous que l’on mène.

Il m’arrive de contempler la beauté des flocons qui tombent sans rien dire dans un silence absolu.  Il m’arrive de tomber amoureuse de l’amour qu’à vivre ce moment.  La neige me fascine.  Surtout lorsqu’elle tombe en quantité phénoménale.  N’avez-vous pas remarquez l’euphorie des enfants lors des tempêtes?  Cette euphorie m’habite encore même si elle a son lot de désagréments.

Oui, vraiment là je commence à reprendre vie tranquillement pas vite…

Publicités

12 réflexions sur “Ça s’en vient!

  1. Je déteste l’hiver, l’automne….. Pour moi ça signifie, l’hibernation, la mort….. je suis amorphe…… Je vis ma dépression comme toi en été….

    Mais là avec ton post, tu viens de me faire prendre conscience que c’est vrai que c’est terriblement reposant et calme….. Je vais m,accrocher à ça dans mes moments de faiblesse!

    Bonne résurection! 😉

  2. Je suis tellement en accord avec toi là-dessus. J’aime beaucoup l’été depuis deux ans mais j’aime encore mieux l’automne et l’hiver qui avant m’était insupportable m’apporte maintenant un réconfort nouveau 🙂

    1. Xjanesatticx: tout est toujours question de perception… et ma perception est nulle en été: trop chaud = ne rien faire; ne rien pouvoir faire! zéro envie. l’hiver j’aime autant le cocooning que de m’habiller chaudement pour faire des activités dehors; je me sens moins emprisonnée; je me sens avec une liberté de choix!

  3. Oh boy ! Méchant changement par ici ! Moi je suis du type printemps/été… À cette période de l’année, je commence à en arracher. Ça se replace après les Fêtes heureusement…

  4. Wow! Je me reconnais tellement dans ce texte! J’ai toujours adoré le retour de l’automne pour tout ce que tu as décris. L’autonme et l’hiver sont pour moi les saisons les plus chaleureuses malgré la température fraîche qu’elles amènent à l’extérieur!

    J’ajouterais aussi que les vêtements d’automne/hiver sont tellement plus beaux que ceux des saisons printemps/été. 😉

  5. Oh qu’on est faites pour s’entendre…. Je suis totalement en accord avec toi!! J’aime les plats mijotés, les p’tites laines pour sortir, les activités culturelles, la fraîcheur… Bref, j’adore…

  6. Peut-être certaines années…comme cette année. Mais pas toujours. Je souffre vraiment de la longueur des jours qui diminue…

    Pour les Fêtes, on en reparlera ! C’est devenu tellement plate au fil du temps pour moi… Heureusement que j’ai les enfants certains soirs, sinon je virerais folle ! Je rêve de mégas partys de famille ou d’amis, où règnent la bonne humeur et la joie de se retrouver ensemble… Hum… Je rêve éveillée moua là !

    1. lionne: Noel peut être très difficile pour certaines personnes et très agréables pour d’autres. J’ai déjà passé un noel seule. J’aurai pu trouver ça difficile, me sentir seule au monde, rejetée de tous. Il n’en fut rien. J’ai ressenti une grande liberté, un bien-être de ne pas avoir à courir dans tous les sens d’un party de matante à l’autre. J’ai pu prendre Noel comme des vacances pour me ressourcer. Mais j’ai aussi compris à ce noel là comment les gens seuls pouvaient se sentir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s