Plus vite que toi


Aujourd’hui tout doit être rapide:

Internet doit aller vite, notre ordi doit aller vite.

Un souper vite fait.  Du magasinage vite fait.  Un bisou à la va-vite.

Vite il faut que je me dépêche à dormir; j’ai une grosse journée demain!

Vite un rapport à remettre.  Vite la garderie va fermer.

Vite cours cours cours.

Il m’arrive de taper si vite sur mon clavier que mon cerveau n’a pas le temps de composer et je dois prendre une pause de doigt le temps que mon cerveau pense!

Et puis aller vite, quand nous sommes fatigués, épuisés, à bout, ce n’est pas toujours productif.  Nous faisons des erreurs et tout est à recommencer.

Mais voyez-vous, nos patrons en veulent plus pour leur argent.  J’ai maintenant plus de clients à m’occuper avec moins de temps.  C’est comme ça partout.  On coupe!

Alors faut-il s’attendre à continuer d’avoir autant de qualité dans nos services et dans nos biens que nous achetons?

Euh permettez-moi d’en douter!

Alors vous avez le choix: vite et croche ou lent et bien fait.

Qualité ou quantité?

Moi je suis habituée de livrer en quantité.  Parce que je vais naturellement vite.  Mais pour la qualité on repassera!

Non en fait je tente de bien faire quand même mais j’ai cessé de vouloir la perfection et j’accepte sans problème les choses moins bien faites.

Pour les insatisfaits, ben vous repasserez!

Vite, allez lire vos prochains blogues… pas le temps de laisser de commentaire! 😉

Publicités

9 réflexions sur “Plus vite que toi

  1. En te lisant, ça me faisait penser à mon chum. Ils ont coupés dans les heures, à sa job, et ils ont abolis deux postes. Les responsabilités des deux postes vont à mon chum. Donc, il faut qu’il fasse sa job (déjà qu’il en a beaucoup!) + les deux autres job, tout ça en 32 heures.

    Pis le DG trouve le moyen de chialer quand même car il dit que son département de se donne pas de défi en essayant de couper le nombre d’heures consacrées sur un projet.

    Mon chum dit que le citron est pressé au max, qu’il n’y a plus de jus. Il y a eu plusieurs départ volontaire dans le département, et si ça continue comme ça, il va alléger la masse salariale de son salaire…

    1. véro: tu as toute mes sympathies pour ton chum! Les employeurs ne se rendent tellement pas compte combien ils se tirent dans le pied en faisant cela. Tu diminues grandement la capacité de production et en plus tu prends des risques de brûler ta main-d’oeuvre et d’avoir plus de cas d’invalidité pour dépression et burn out!

  2. J’ai pas le temps d’écrire, j’ai le linge à aller plier 😉

    C’est vrai, maintenant c’est vite vite vite vite vite vite vite qu’il faut faire toutes les choses de la vie. Il faut prendre le temps de s’arrêter quelques fois pour profiter de la vie non ? (je l’ai ajouté à ma longue liste de To Do !!!)

  3. Je déteste cette vite de rapidité, mais je suis la première à presser tout le monde pour pouvoir en profiter plus rapidement…… Si je reviens à mon livre du « Why café », on pouvait y lire d’aller moins vite te de profiter de chaque moment! ouffff…. pas facile dans cette vie de consommation et de rapidité…..

  4. C’est vrai qu’on mets beaucoup de pression sur la vitesse et pas assez sur la qualité… ou dans les pires cas… les deux! Il me semble, que la vie perds de sa magie lorsque tout est rapide, tout, tout suite… Entk 🙂
    Beau billet qui fait réfléchir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s