Syndrôme de marde…


Hey oui, une fois par mois ( ou plus ou moins) chaque femme dès l’âge d’environ 12 ans aura ses règles.  Et qui dit les règles dit les « SPM » pour syndrôme pré-menstruelle.

Tout cela à cause de nos belles hormones qui fluctuent plus vite que lorsque la bourse est en crise.

Ces beaux syndrômes sont multiples et variables pour tous.  Mais surtout, certains symptômes sont communs à presque toutes les femmes:

Celle de vouloir grafigner, étripper, égorger.  L’impatience est à son maximum.  Rien n’est toléré.  Même notre soi-même nous exaspère.  Plus rien ne fait de sens.  Un « bonjour » nous donne envie de pleurer.  Quelqu’un qui ne nous dit pas bonjour nous donne aussi envie de pleurer!

Heureusement ça ne dure pas.  Heureusement tout revient à la normale… pour une vingtaine de jours; le temps d’un cycle!

Avez-vous idée de la torture que chaque fille passe à chaque mois?  En fait la torture est aussi pour nos hommes qui nous endurent.

Car certaines femmes ont leur SPM facile, d’autres deviennent des monstres!

Pendant ce court moment le sentiment qui nous habite est quasi destructeur: on se sent laide, grosse, pas désirable pour 2 sous, incompétente, inexpérimentée, gaffeuse, fatiguée.  Plus rien n’a de sens.  On a plus le goût de rien sinon que ça finisse au plus vite.

Et si, pendant notre ovulation, nous nous sentons sexy et prête à séduire tout ce qui est en mouvement comme le dit si bien cet article là, pendant le SPM nous voudrions rester en pyjama sous la couette et sans personne.

Mais quoi faire?  Quoi faire avec ces femmes en détresse qui ne se peuvent plus???

De la grosse patience à l’état pur, du divertissement (car elles ne peuvent rien décider), de la douceur, de la tendresse.

Ne lui dites surtout pas qu’elle est belle; vous allez mettre de l’huile sur le feu.  Dites-lui que vous la supportez (non messieurs dire que vous comprenez ça ne passera pas non plus!).  Tentez de lui rendre la vie plus facile en prenant sur vos épaules davantage de choses du quotidien.  Suggérez-lui une nouvelle paire de souliers, d’aller magasiner.  Préparez-lui un bon souper (de la soupe poulet et nouilles quand c’est bien présenté ça peut passer!!!!)

Je vous le dis, la semaine d’après, elle vous le rendra bien!!!

Publicités

9 réflexions sur “Syndrôme de marde…

  1. J’en ai connues à qui on ne pouvait même pas faire de petites attentions spéciales. Une en particulier adorait cuisiner…un soir pendant son SPM, je décide de faire un ptit souper délicat.

    « C’est ça, tu penses que j’pu capable de cuisiner mon gros tabarnak!?!? »

    Euhhhhhhh….

    J’ai compris que la seule chose à faire, c’est de ne rien changer…et surtout…de m’farmer la yeule! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s