Mange-moi!


J’ai toujours été un peu aventureuse dans la vie.  Pas trop.  Je suis parfois tout ce qu’il y a de plus moumoune!  Surtout en ce qui concerne les bibittes.

Sans vouloir dire que je suis un peu princesse, il y a toujours eu des choses depuis ma tendre enfance qui ont fait croire à ma mère que je serai une poule de luxe!  Je n’ai jamais vraiment trop compris pourquoi sinon que j’aime les belles choses en général et que mes goûts et standard étaient souvent plus élevés que la moyenne nationale!  Ce goût du beau m’a vite plongé dans des univers peu fréquentés par ma famille: le design, l’esthétique, la cosmétique et la mode.

À 12 ans j’ai fais faire mon premier facial avec mon argent de poche.  Ma mère ne comprenait pas trop pourquoi je voulais dépenser mon argent dans un « service » plutôt qu’un bien durable.  Dès mon premier facial j’ai su que je serai une cliente fidèle pour le reste de ma vie.  Et ce fut le cas.  N’allez pas croire que je passe mes semaines chez l’esthéticienne.  Je dois aller pour un facial peut-être 4 fois par année , faute de temps le plus souvent.

Je n’ai jamais non plus trippé sur les manucures et pédicures.  D’abord la nature a été généreuse avec moi de ce côté et j’ai toujours eu de beaux pieds et de belles mains sans trop d’efforts.  En fait la pédicure c’est plutôt synonyme de torture…

Et puis voilà que je tombe sur cet article http://www.cyberpresse.ca/vivre/mode/beaute/201007/08/01-4296469-piscipedicurie-inusitee-controversee-et-non-reglementee.php?utm_source=BulletinCBP_Vivre&utm_medium=email ; sujet abordé plus tôt cette semaine avec des collègues de travail qui s’étaient empressés de me parler de la nouveauté dans le domaine.

Double, triple, quadruple ouache!

Plus jeune je ne voulais pas aller me baigner dans un lac.  J’avais eu l’expérience de poissons ou autre monstres marins venant me frôler le bout des orteils et les jambes.  Terrorisée, j’étais sortie de l’eau comme si le monstre de Lochness y était.

Le poisson c’est cuit dans mon assiette que je le veux ou cru dans mes sushis.  C’est tout, point à la ligne.

Alors, à quand votre prochaine pédicure avec les poissons mangeurs de peaux mortes?

Vous irez sans moi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s