À genoux


Il était là.  La main tendue.  Se tenant droit sur ses genoux.  Il tenait ses mains comme lorsque l’on communie.  Il attendait patiemment que quelqu’un lui donne de l’argent.

Il était noir. 

Il était là à la sortie du terminus de banlieue.  Là où les gens mieux nantis passent chaque jour.

Personne ne le regardait.  Tous l’ont ignorés.

J’aurai voulu aller près de lui.  L’aider à se relever et lui dire qu’il n’avait pas à être à genoux pour quémander.  C’était l’ultime humiliation à mes yeux. 

Dans son regard il n’avait plus de fierté.  Il suppliait.  Il était là à genoux.

J’ai eu un pincement à l’âme.

Comme le reste des gens, j’ai poursuivi mon chemin en silence.  Sans rien faire.

Je vais rester longtemps marqué de cette image dans ma mémoire.  J’ai souvent vu des gens quémander.  Tous les jours.

Mais cet homme à genoux, son regard désespéré m’aura marqué à tout jamais.

Je ne l’ai vu qu’une seule fois. 

Parfois je me demande si ce n’était pas le fruit de mon imagination.  Pour me faire réaliser toute la chance que j’ai dans la vie…

Publicités

2 réflexions sur “À genoux

  1. Je suis contente de lire ton billet aujourd’hui… Avec les derniers jours difficiles avec mon fils, je crois que je réalise que j’ai beaucoup de chance quand même dans ma vie…

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s