Comment jardiner sans jamais se fatiguer!


J’avais 28 ans environ.  Je venais d’emménager dans ma première maison récemment acquise.  Comme tout premier acheteur je rêvais d’un beau grand jardin, d’une cour orné de plantes, de fleurs et de vivaces.  Je rêvais d’un jardin d’eau, d’un jardin anglais ou d’un jardin zen.  Je rêvais d’un oasis de paix pour me retrouver après une longue journée de travail pour lire, sommeiller ou justement pour rêver.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je suis partie à la pépinère pour acheter quelques articles: des gants de jardiniers, une petite pelle puis quelques fleurs à planter.

De retour à la maison j’ai entrepris de « jardiner ».

Dans ma tête tout était simple: tu creuses un trou, tu y déposes la plante ou la fleur, tu remets un peu de terre, j’arrose et c’est fini.  ERREUR! Ce n’est pas comme cela que ça se passe.  Non non non. 

Vêtue de mon beau petit kit de jardinière (il manquait juste le tablier!), j’entrepris de creuser avec ma petite pelle toute neuve.  Je me suis heurtée à de la glaise bien dure, de la grosse roche, des racines d’arbres géantes et des vers bien dodus.  Eurk à la puissance 10.

J’ai tout laissé ça là.  Pelle, fleurs, trou pas creusé.  C’était fini pour moi: jamais je ne jardinerai!  Je détestais cela.

Aujourd’hui j’ai pris de l’expérience.  J’ai une autre maison.  J’ai appris qu’il fallait creuser assez profond (disons un bon 30 cm) et y rajouter de la bonne terre toute belle (celle dans laquelle je m’attendais à jouer dedans dans ma première maison) pour ensuite y planter toutes sortes de belles choses.

Avec la nouvelle maison nous avions fait faire un début d’aménagement paysager.  Mais c’est quand même du travail car il faut entretenir tout ça si on ne veut pas que ça dégénère en broussailles.

Bon ce n’est rien d’exhaustif mais je vous présente mes quelques plates-bandes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’abord il y a mes 5 Buxus qui longuent l’entrée.  Ces Buxus ont été autant désirés que certaines désirent un enfant!  J’aime tellement cette vivace que j’en mettrai partout.  Comme il faut savoir se modérer parfois j’ai décidé d’arrêter à 5.

En passant, il y a une règle (non écrite) en design.  Celle du nombre impair.  Pour créer une belle harmonie il est préférable de toujours mettre une oeuvre en nombre impair pour en faire ressortir le caractère.  Avez-vous remarqué que souvent en décoration intérieure qu’il y a un cadre ou trois cadres, dans les jardins zen c’est aussi en nombre impair?

Ensuite, vous voyez mes plates-bandes avant.  Une autre règle non dite: ne pas charger.  Parce que théoriquement, une plante ça pousse.  Si vous trouvez que ça fait un peu vide au début, soyez patient.  Et surtout vérifier la taille maximum de la plate.  Vous ne le voyez peut-être pas très bien mais près de l’escalier j’ai planté de la lavande.  Cette variété peut devenir aussi gros qu’un mètre de haut!  Alors si elle est petite maintenant, dans 5 ans je vous en reparlerai!

Puis la prochaine photo vous avez mon Caragana pleureur.  J’ai beaucoup pleuré pour l’avoir!!!  L’an passée, quand il a été planté j’ai cru qu’il ne survivrai pas.  Il n’avait pas beaucoup de feuilles, il avait presque l’air mort.  Avec beaucoup d’amour ce printemps il est revenu en force!

Puis une rocaille avec quelques graminées.   Certaines personnes n’aiment pas les graminées.  Ça ressemble drôlement à de la mauvaise herbe de bord d’autoroute.  J’aime les grandes tiges qu’elles font.  Surtout qu’ici il y a toujours un bon vent.  Les graminées y dansent et l’automne elles deviennent couleur de blé.  C’est superbe.

Ensuite, en pot, mes fines herbes (basilic, thym, coriandre, ciboulette, menthe, romarin) , 3 plants de tomates (rouge, jaune et cerise) puis 2 plants de piments rouges.  J’aime cuisiner avec des herbes fraîches à l’année.  L’hiver ça me coûte un bras.  L’été j’en profite.  Je mets du basilic dans tout! Il y a aussi sur la prochaine photo mes bacs à fleurs annuelles.  Je ne connais pas leurs noms à part le lierre.  Je les ai choisi parce que je les trouvais belles (quand elles fleuriront!)

Finalement j’ai un poteau électrique juste à côté de mon entrée.  Pour un peu l’oublier, j’ai décidé d’y planter des clématites.  Les clématites ont la propriété d’être grimpantes et de faire des belles fleurs en été.  Ça demande toutefois  beaucoup de soleil.  Ce qui est le cas ici puisque nous sommes franc sud à cet endroit.  Reste à voir si j’ai vraiment le pouce vert ou pas et si elles fleuriront au fil des ans.

Alors comment jardiner sans se fatiguer?  Jardiner à son rythme.  Ne pas essayer de trop en faire la première année.  Se garder des projets pour les autres années.  Choisir des plantes et des fleurs selon le degré d’ensoleillemment.  Si possible trouvez-vous un jardinier charmant (si possible que vous appelerez Chéri) qui voudra bien rester après ses heures de travail.  Si vous détestez vraiment jardiner: achetez-vous des pots et plantez-y quelques fleurs.  Ça c’est vraiment le minimum du minimum. 

Personnellement j’aime beaucoup aller désherber mes plates-bandes.  Je trouve cela relaxant.  Je ne pense à rien quand je fais cela.  Je ne pouvais pas croire que nous puissions relaxer en jardinant.  J’en ai eu la preuve ce week-end.  Sentir la terre, jouer avec mon sens de l’esthétisme, voir les plantes devenir plus belles chaque année c’est ma récompense. 

Bonne saison de jardinage!

Publicités

10 réflexions sur “Comment jardiner sans jamais se fatiguer!

  1. O My God ! J’aimerai avoir ta zenitude, ta patience et ton amour pour le jardinage. Je suis tellement nulle que chaque plante qui entre dans la maison meure de par ma faute 😦

    Dehors c’est moins pire, elles survivent, mais c’est en partie à cause de mon Amour, ma mère et ma belle-mère qui s’en occupent lorsqu’ils sont là ! 😉

    Je devrais en faire une activité avec mon fils, peut être que j’aimerai mieux ! Mais j’adore ce que tu as fait. Tu as raison, ne pas trop en mettre car plus tard lorsque ça prendra et grossira, ce sera trop surchargé ! Magnifique – c’est quand je vais voir le résultat final !!

    1. la belle: je ne sais pas si c’est ce que j’ai laissé transparaitre mais je ne trippe pas sur le jardinage. Je connais, je sais comment faire mais ça ne me manquerait pas d’avoir un balcon avec un bac à fleur en plein centre-ville! Mais j’avoue que j’ai le pouce vert. J’ai 4 orchidées dans la maison. J’ai même réussi à en séparer une en deux pour les mettre dans 2 pots différents. Je fais mes recherches, je teste. Si tu avais vu mon orchidée il y a 6 ans, j’ai failli la mettre au vidange. Je l’ai récupéré je ne sais pas trop comment! C’est en effet une belle activité avec un enfant et ça permet surtout de passer du bon temps dehors.

  2. Salut Mamzelle !

    Un conseil pour tes clématites : la tête au soleil, le pied à l’ombre. Il serait donc bon de leur mettre des arbustes bas au pied, genre 12 ou 18 pouces de haut maximum. Ça va empêcher le sol de se dessécher à leur pied. Il faut les arroser une fois par jour lorsqu’elles sont plein soleil. Pour arroser moins souvent, mets du paillis, en plus des plantes qui cachent les pieds. Tu ne le regretteras pas. Dans ces conditions, une fois bien enracinées, elles vont te donner des années de loyaux services. Aussi, tes tuteurs vont rapidement devenir trop petits. Plus haut tu les mets, mieux c’est ! Tu m’en reparleras 🙂

    1. Emgee: Tu as raison pour les clématites. J’ai lu ça. À cause du poteau électrique je crois qu’elles auront suffisamment d’ombre. Sinon l’an prochain je planterai un truc au pied. Mais le pied n’est pas au soleil toute la journée. Penses-tu que je vais avoir besoin de plus haut tuteurs? Je croyais qu’elles s’aggripperaient au poteau car justement c’est le poteau que je veux cacher!

      1. Les clématites s’entrelacent dans leur tuteur. Elle n’ont pas de vrilles ou de ventouses leur permettant de s’agripper par elles-même. C’est pourquoi ça prend un tuteur bien ancré au sol, fait d’un grillage quelconque. Ça peut facilement avoir 8 pieds de haut cette plante-là, À condition que le tuteur fasse au moins 8 pieds. Si le tuteur n’est pas assez haut, la tête de la plante va plier vers le côté opposé au poteau , et c’est moins joli…

      2. emgee: bon ben je pense que je vais aller acheter un genre de grillage de poules et entourer le pot électrique de ça car avec les tuteurs qu’il y a là je n’aurai pas l’effet escompté!

        Penses-tu qu’elles vont fleurir cette année ou ça ira plus à dans quelques années?

  3. Wow! Tu m’inspires! On est à notre 4e été à la maison et je ferai ma première rocaille en avant cette année!

    Ma mère adore jardiner alors j’ai appris à travers les années quand j’étais jeune…. Je sais exactement ou presque ce que je veux!

    Mais je ne connaissais pas les bruxus. Est-ce que ça fleurit? Ça fait quel genre de fleurs?

    Merci! Ton post est très inspirant pour moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s