Se maquiller ou non… pourquoi le faire?


Je ne sais pas si vous en avez entendu parler: le 11 mai prochain sera la journée sans maquillage à Montréal.  Je me demande combien de femmes y participeront.  On en parle ICI

Serez-vous de la partie?  Oseriez-vous sortir sans maquillage?  Zéro.  Même pas de mascara, même pas de rouge à lèvres.

Pourquoi vous maquillez-vous?  Et surtout, pour QUI vous maquillez-vous?  Quelle place prend le maquillage dans votre vie?  Vous sentez-vous nulle, ou moins belle sans maquillage?

Il y aura un reportage fort intéressant sur cela mardi prochain à 20h à Canal Vie et j’ai bien hâte de le voir.  Je ne regarde pas beaucoup la télévision mais ce sujet m’interpelle parce qu’il me demande d’y réfléchir à mon tour.

Je vous partage ici quelques réponses aux questions que je vous pose:

Je me maquille depuis l’âge de 12 ans.  Aujourd’hui quand j’y pense je trouve cela fort jeune.  Je ne me maquillais pas beaucoup.  Je portais du Khôl seulement- communément appelé le crayon noir.  Parce que ma cousine m’avait montré comment faire.

Je me souviens que j’avais beaucoup aimé.  J’avais l’air plus vieille que mon âge.  Même si je ne sortais pas vraiment j’ai pris goût au maquillage.  Je trouvais que mes yeux étaient plus beaux, plus pétillants, plus rayonnants.  Je me sentais plus « adulte ».  Je me sentais plus belle.  Car plus jeune je trouvais que je n’avais pas de traits très féminins.  J’étais grande, assez carré comparativement aux jeunes filles de mon âge et les garçons de mon âge ne me regardaient pas vraiment.  C’était toujours ces autres filles, celles-là aux traits délicats et à la petite voix enfantine qui étaient le point de mire.  Je cherchais peut-être déjà une forme d’attention…

Puis j’ai toujours continué de me maquiller.  Se maquiller est un art.  Je n’ai jamais ressenti de pressions sociales pour le faire.  Je me suis toujours maquillée pour mon propre plaisir.  Un peu comme une peinture, une oeuvre d’art.  Ça me faisait oublier aussi ce teint parfait que j’aurai voulu et que je n’avais pas.

Il y a de ces femmes dont les pores de la peau sont si invisibles qu’elles ont l’air d’avoir une peau de porcelaine.  On me disait en prix de consolation que les peaux grasses rident moins vite et qu’elles rident moins.  À 20 ans on se fout du mot rides.  À 20 ans le mot rides n’existe pas dans notre vocabulaire.  Je rêvais de ce teint parfait.

J’ai passé par toutes les modes de maquillage: le rouge à lèvres noirs, la poudre terra qui te donne un teint bronzé (orangé!), les rouges à lèvres foncés, les smokey eyes, le gloss, le mascara de couleur, les vernis à ongles de couleurs criardes.

Je ne me souviens pas d’une période de ma vie où je ne me suis pas maquillée.  Me maquiller le matin n’est pas une corvée non plus – contrairement à me coiffer.

Aujourd’hui je suis plus sobre en général sur mon maquillage.  Il m’arrive d’aller à l’épicerie pas maquillée à 21h le soir parce que j’ai besoin de lait et que je m’étais déjà démaquillée. 

Il m’est aussi arrivé de ne pas me maquiller pour aller travailler.  Ces fois-là on m’a demandé si j’allais bien.  J’avais l’air malade, fatigué, sans entrain.  Pourtant il n’en était rien.  J’avais décidé comme ça de ne pas me maquiller.

Le maquillage donne de l’éclat, rend les yeux plus pétillants, cache la fatigue, les cernes, donne une bonne mine. 

Il y a des femmes au naturel qui sont belles.  Je ne dis pas que je ne suis pas belle.  Mais mes lèvres trop pâles, mon teint pâles et mes sourcils et cils blonds me donne  l’air malade de Cate Blanchett dans Elizabeth (un de mes films préférés)

.  Comme je n’avais pas les tenues extravagantes de cette reine, je me sentais bien moche!

Personnellement je trouve que les femmes aux traits foncé (cheveux, cils, sourcils) ont déjà une longueur d’avance.

Dire que le maquillage m’a donné confiance?  Je ne sais pas.  Je l’ai toujours fais par plaisir.  Je l’ai fais peut-être par désir de plaire aux autres mais surtout, pour moi.  Pour mon plaisir, mon sourire, mon bonheur une fois le résultat final accompli de trouver la satisfaction de mon propre reflet.  Je suis peut-être tout simplement narcissique!!!

Je n’ai jamais sentie de pressions de devoir le faire.  Il m’arrive de ne pas me maquiller.  Ou à peine.  Aussi par envie.

Aujourd’hui autant j’aime être maquillée que j’aime ne pas être maquillée.  Peut-être justement à cause de Cate Blanchett!  Et que maquillée ou non j’aurai toujours le panache d’une Reine dans mon coeur 😉

Publicités

15 réflexions sur “Se maquiller ou non… pourquoi le faire?

  1. Je ne me maquille pas beaucoup. En fait, je mets maintenant du cache-cerne et une boudre bronzante en petite dose pour uniformiser mon teint et lui donner un peu plus d’éclat, mais pas plus. Quelques fois quand je sors je mets un peu de mascara et d’ombre à paupière….. Mais je déteste me maquiller, je sais jamais comment m’y prendre. Pourtant, je trouve que ça ravive une fille!!!

    Mais est-ce que je sortirais sans mon cache-cerne le 11…… Je crois pas….. Autant que je détestais le maquillage, autant que maintenant, j’ai peine à sortir sans lui….

    Mais ça porte à réfléchir et j’ai bien envie d’écouter cette émission!

    1. Catellina: on a tous un truc qu’on ne peut pas se passer – j’hésite entre le mascara (à cause de mes cils blonds ce qui fait qu’on dirait que je n’ai pas de cils!) ou mon rouge à lèvres. Ce fut d’ailleurs une vraie blague mon rouge à lèvres au bureau à un moment donné… mais ça c’est l’histoire d’un autre billet!

  2. Je ne me maquille pas vraiment. Je mets du crayon noir en bas et du mascara et c’est tout. J’ai déjà essayé de mettre de l’ombre à paupière, mais j’suis pas très bonne pour l’appliquer et que ce soit superbe ! Alors je reste dans le simple. J’ai une belle peau d’avance donc pas question d’aller y mettre du fond de teint même si j’en aurais besoin l’hiver !

    C’est un texte qui porte à réfléchir. Cela ne sert à rien finalement. Mais une mini touche de quelque chose change tout. J’avoue que j’aurais de la difficulté à sortir sans mon maquillage si léger soit-il. Je me sens toujours plus blême et cernée sans celui-ci..!

  3. Salut Demijour!
    Sujet intéressant; c’est sûr que je vais essayer de ne pas oublier d’écouter le reportage! Pour ma part, je ne me maquille jamais… même si j’ai plein de produits de maquillage chez moi, car j’ai eu souvent des « cadeaux avec achat » Lancôme.
    Je ne me maquille pas pour plusieurs raisons:
    – Le matin, ça va plus vite.
    – Le jour, je ne suis jamais inquiète de mes retouches.
    – J’ai la mauvaise habitude de souvent me frotter les yeux (j’aurais peur de tout me beurrer)
    – J’aurais peur de tacher les vêtements de mes filles en les bécotant.
    Mais, la principale raison: moi, personnellement, ça ne m’apporte rien. Selon moi, la beauté est quelque chose qui émane de l’intérieur. J’essaie de rayonner avec mon être au lieu de le faire avec le paraître. Ceci dit, je n’ai rien contre les femmes qui se maquillent (je serais un peu dans la « merde », car toutes les femmes autour de moi le font!;))
    Peut-être un jour, quand je serai plus vieille, plus fatiguée, que j’aurai besoin « d’un petit remontant » pour mettre de l’éclat dans ma vie, peut-être à ce moment je commencerai à me maquiller. Je ne suis pas fermée à l’idée! Jusqu’à maintenant, je n’en ai pas senti ni le besoin, ni le désir.

    Continue de nous pondre de beaux billets ma belle!
    Joe xxx

    1. joe77: c’est vrai qu’avec les enfants ça doit aller plus vite ! Et c’est vrai que je mets des couleurs beaucoup plus pâles sur les lèvres parce que j’embrasse toujours petit Hom partout. C’est d’ailleurs devenu un « quêteux de bisous » cette petite bibitte là! Ah les hommes… Je vais toujours prendre plaisir d’écrire. Ce n’est donc pas fini… Merci de passer me lire. Ça me fait bien plaisir!

  4. Pour ma part, je me maquille légèrement tous les jours de semaine ou quand je sors le week-end. C’est pour cacher quelques petits défauts ici et là que je le fait. Je ne ressens pas de pression à être toujours maquillée mais je suis relativement jeune encore (à 27 ans). La situation peut encore changé et si je pense à ma mère, je me souviens très bien d’avoir ragée contre elle quand j’étais ado pcq elle disait toujours qu’il fallait qu’elle se maquille avant de sortir de la maison. Je trouvais ça tellllllllement long!

    1. Claudia: c’est qu’elle n’avait pas mes trucs pour faire ça beau en 6 minutes top chrono. C’est vrai que 6 minutes, quand tu es jeune ça parait comme une éternité!

  5. Je me maquille rarement. En fait je me maquille pour des occassions la plupart du temps ou lorsque j’ai les yeux tellement cernés que je me fais peur moi-même dans mon miroir ! 😉
    Je crois que moi aussi je trouve que ça va plus vite le matin et je me frotte aussi souvent les yeux alors j’éparpille le maquillage partout… comme Joe77 !
    Alors la journée sans maquillage – je la fais presqu’à tous les jours 😛
    Mais j’ai adoré lire ton point de vue sur le maquillage et ta façon de voir le sujet !

  6. Je me maquille pour le travail, du fard à paupière et du marcara et desfois j’oublie. La fds si je n’ai rien je fais toutes mes courses sans maquillage. En fait que je sois maquiller ou non, je me sens bien. J’ai une belle peau.

    Mais par contre si j’ai une sortie, je mets du fard à paupière, du marcara, de la poudre bronzante, du blush et du gloss!!!

    Et lors d’une méga occassion, j’adore me faire maquiller par des professionnelles.

    Donc, en résumé, je n’ai aucun problème à rester au naturel!!!

    1. xjanesatticx: tu n’es pas la seule. Y’a quand même beaucoup de femmes qui ne se maquillent pas. Tu dois être de celles qui se sentent bien sans ça. C’est bien correct comme ça – t’as pas idée des économies que tu fais juste là!!!!!!

  7. Hello !

    Alors je fais partie des brunes bien poilues qui ont déjà une longueur d’avance 😉
    J’ai donc commencé à me « maquiller » très très tard, genre vers 25 ans, et juste un peu de fond de teint mélangé à une crème de jour.
    Aujourd’hui, soit 10 ans plus tard, je mélange toujours un peu de fond de teint à ma crècme de jour, je mets un peu de blush sur les joues pour l’effet bonne mine, la plupart du temps du mascara (mais j’oublie souvent…) et j’adore mettre des paillettes argentées en trait d’eye liner.
    Il paraît qu’il n’y a que moi qui les voit, mais tant pis, moi, j’aime bien me dire que j’ai des paillettes lol !

    Sortir sans ? Ca ne me pose pas de problème.
    Je suis en revanche incapable de sortir si je ne suis pas douchée.
    Mais une fois lavée, je pourrais effectivement sortir sans maquillage. Mais en même temps, ça ne me viendrait pas à l’idée, sauf en vacances, au soleil…
    Et puis ça me prend si peu de temps, je ne vois vraiment pas ça comme une corvée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s