Le bonheur à temps partiel


De nos jours, tout va vite.  Plus nous nous rapprochons des sites urbains et plus la vitesse est de mise.  Pas le temps pour le superflu, pas le temps de perdre son temps, pas le temps de prendre le temps.  Vite vite vite il faut courir pour arriver dans les premiers à la ligne d’arrivée.

Surtout pour le bonheur.  Pour être heureux il faut être vite sur nos patins.  Pas le temps de laisser la place à la peine, au chagrin, à la dépression et au manque d’entrain de nous prendre.  Faut savoir rebondir en un temps record.  Il faut savoir chasser de notre esprit les contradictions, les contraintes et les ambivalences.

Quand le bonheur prend trop de place comme ça et que ça vous tue à petit feu, faites donc comme moi et prenez-le à temps partiel.  Comme ça vous aurez le temps d’être triste, de pleurer, de bouder un peu, de chialer, de déprimer.

Ne dit-on pas que le bonheur est éphémère?  Ça doit bien être pour quelque chose.

Pour apprendre peut-être.

Qu’est-ce que nous apprenons en étant heureux?

Qu’est-ce que nous apprenons dans les moins bons moments?

Alors, en mon nom, je vous donne le droit de ne pas être heureux parfois.  Prendre le temps de vivre nos tristesses, nos déceptions.  Une fois qu’elles ont bien vécu, le bonheur est plus facilement accessible à vos portes!

Essayez et vous m’en redonnerez des nouvelles!

Publicités

6 réflexions sur “Le bonheur à temps partiel

  1. C’est vrai, nous avons pas vraiment le temps de perdre de temps, mais pourtant 😉

    Merci pour cette belle réflexion… Hasard ou non, c’est ce genre de texte là que j’ai besoin de lire ces temps ci pour me faire « remettre » à ma place et réaliser que même si nous avons des déceptions et frustrations, j’ai la chance d’avoir 2 beaux enfants en santé et un amour qui m’aime.

    Joyeuse Pâques xxx

  2. À une époque déjà lointaine de sa vie, mon père avait gravé sur une écorce: « Parfois, le bonheur, c’est une urgence »

    À cette époque, j’avais jugé cela un peu chiant car c’était suite à la séparation de mes parents…et de sa nouvelle blonde tsé veut dire.

    Mais j’avoue que de nos jours…le monde a tendance à agir en lien avec cette phrase.

    Ya-t-il vraiment urgence?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s