Cette peur de mourir


Qui n’a pas peur de mourir?

Nous savons tous qu’un jour le grand départ aura lieu.  Nous savons tous qu’un jour tout ce qui nous entouraient et avaient de l’importance n’en aura plus.

Pourtant la mort est à craindre. 

Dans un monde comme maintenant où nous n’avons pas le temps de rien, avons-nous seulement 2 minutes pour pouvoir mourir?

J’ai peur de mourir.  J’ai toujours eu peur.  Depuis l’âge de 12 ans environ.  Depuis que ma cousine, à 12 ans, soit morte de la fibrose kystique et de la leucémie.

Mais encore plus aujourd’hui j’ai peur de partir vite.  Ma peur de mourir dans un accident de la route ou subitement comme par exemple un arrêt cardiaque m’angoisse qu’à y penser.

Je crois que je préfèrerai souffrir un temps pour avoir le temps de me « préparer » à partir.  D’être en paix avec ma propre mort.

La mort ça fait peur.  Parce qu’après, où va-t-on?  Où se retrouve-t-on?  Est-ce le vide? La réincarnation? Le repos éternel?

Dans la mort il y a une perte de plaisir, de jouissance, de bonheur, d’amour.  Dans la mort il y a rien.  Point.

L’idée d’être éphèmère me déchire l’âme.  Ça augmente encore plus ma soif de vivre, mon besoin de vivre le moment présent, de vivre dans l’action et non la passivité.

S’arrêter pour y penser me fout l’angoisse. 

Avec un enfant ma peur est encore plus grande.  Je voudrais être là jusqu’à la fin des temps.

La mort physique est inévitable.  Mais dans les coeurs, tant que ceux que j’ai connu reste, j’y serai aussi. 

Mon plus grand bonheur sera d’avoir vécu.  D’avoir été.  D’avoir senti.

Publicités

21 réflexions sur “Cette peur de mourir

  1. Hmmm, parfois la mort me fout les jettons mais la plus part du temps j’y pense pas trop 🙂
    Je pense que de croire qu’il y a quelque chose de bien après la mort peut nous aider à en avoir moins peur. Et d’avoir raison ou pas, c’est pas important 🙂
    Très intéressant ce texte.

    1. xjanesattics: c’est vrai que c’est mieux de ne pas trop y penser. À quoi bon s’en faire avec ça? Ne sommes-nous pas tous dans le même bateau? C’est vrai que d’imaginer quelque chose de beau après cela nous réconcilie avec la mort. Et c’est vrai que c’est peu important au bout du compte.

      1. T’as raison, on nait toute avec une seule certitude – nous allons tout mourrir ! Aussi bien vivre sa vie à 100 mille à l’heure !

  2. Tu résumes bien ce que j,en pese aussi, et à la fin, tu as raison, quel bonheur d’être en vie et d’aimer.

    Mais bon, ça serait multicon que l’Univers soit ce qu’il soit, si organisé, si fragile aussi, et que la vie soit que ce qu’elle est. Avons-nous vraiment une âme ? Là est la question.

    1. Mazellan: bienvenue par chez nous! À savoir si nous avons une âme ou non ça pourrait faire tout un débat qui resterait sans réponse. En partant du fait qu’il faut s’entendre sur la définition d’une âme! À chacun ses croyances.

  3. Pour moi, c’est ce qui rend encore plus important de vivre sa vie au présent. Trouver le juste équilibre entre « prévoir l’avenir » et « vivre sans lendemain ».

    Et c’est aussi pourquoi je préfère voir les gens maintenant plutôt que de les visiter sur leur lit de mort.

    Je refuse de penser à la mort. Pour moi, c’est régler. Je vais mourir, c’est inévitable, alors maintenant que c’est fait, je peux en profiter pour vivre. Découvrir, explorer, expérimenter, faire le bien, le mal, surtout le bien, tenter de laisser ma marque. Je préférerais mourir avec des remords qu’avec des regrets…

    1. lebarbare: J’aime beaucoup ta pensée sur vivre le moment présent tout en gardant l’équilibre avec le futur et le passé. Trop de gens passent à côté du moment présent et je trouve cela dommage. J’aimerais toutefois mourir sans remords et sans regrets. Est-ce possible???

      1. J’imagine que c’est possible de mourir sans remords et sans regrets. Mais je crois qu’on va tous faire des conneries un jour ou l’autre et qu’on va tous passé à côté de quelque chose un jour ou l’autre. Donc, je crois que c’est possible, mais très, très difficile.

      2. Je pense que pour mourir sans remords et regrets il faut être capable de résilience. Une fois qu’on réussit ça je pense que les regrets ou remords peuvent se dissiper. Je pense.

  4. Je crois que j’ai plus peur de perdre un proche que de mourir. Je me suis toujours dit qu’après la mort il n’y avait rien. Et je crois que j’essaie de me convaincre de ça, parce que je ne voudrais pas « voir » mes proches me pleurer et encore moins ne pas pouvoir être près d’eux. Tant qu’à souffrir, même morte, j’aime aussi bien que ce soit la vraie de vraie fin.

    Un peu comme d’autres, je ne veux pas y penser. Ça me fait peur de croire qu’un jour, peut-être même demain, tout va être terminé… Plus ça va, plus je suis curieuse de la vie. Je veux vivre ce que j’ai à vivre, je veux voir ce que la vie me réserve. Un peu comme toi, la mort subite me parait trop cruelle, mais en même temps, accepte-t-on réellement la mort quand on sait qu’elle s’en vient ?

    1. sam: ton commentaire te ressemble tellement : tu penses aux autres avant de penser à toi! C’est mieux de ne pas penser à notre mort. Je crois que ça nous donnerait trop d’angoisses au quotidien. Angoisse inutile puisque l’inévitable sera là un jour ou l’autre. En même temps je pense que d’en parler nous apporte une certaine sérénité face à ça. Tu poses une bonne question: accepte-on réellement la mort quand on sait qu’elle s’en vient? Je pense que oui. Pour avoir vu une connaissance partir sereinement suite à un long combat contre le cancer.

  5. Bien honnêtement, je crois qu’il est absolument impossible de mourir sans aucun remords ou regrets…

    Et la peur de la mort, il n’y a rien de plus inné que ça…on ne s’en débarasse jamais. On a beau être fataliste, on a beau avoir vécu longtemps, on a beau être croyant…c’est l’ultime inconnu….

    Ma grande tante Simone, qui a eu 102 ans en décembre parle fréquemment de sa peur de mourir…pourtant, elle a vécu très longtemps, elle est très croyante…mais non…la peur l’envahie quand même.

    Pour bien des gens agés, la souffrance fait plus peur que la mort elle-même…

    Carpe diem ma chère 🙂

    1. Franky: je trouve les personnes âgées très croyantes. Je ne sais pas si c’est justement pour se réconcilier avec la peur de la mort. Oui il y a eu toute la religion qui a pris une grande place dans le passé mais je regarde ma mère à 71 ans et la religion elle s’en fout encore. Mais certains s’y rattachent. Pour diminuer la peur justement. Quand on a déjà souffert, on a de quoi craindre la mort! Carpe diem à toi aussi 😉

  6. Vivre au contact de la terre et des animaux, au rythme des saisons, écouter l’environnement, répondre à l’appel de la nature, est le meilleur moyen de s’inclure psychologiquement dans le cycle éternel du jour et de la nuit. Apprendre à se débarasser du superficiel, je crois que c’est ce que professait M.Lev Nikolaïevitch Tolstoï. (mon article complet ici http://bit.ly/d8IisQ )

    1. sur ton blogue j’ai répondu ceci:

      En effet, il s’agit d’une belle métaphore; il est vrai que la nature, le retour aux sources apporte un certain calme et zénitude de la vie. Cela apaise beaucoup les angoisses.

      Peut-être est-ce parce que tout ce qui est superficiel disparait dans la nature? L’être humain urbanisé s’est fait lobotisé par des besoins non essentiels. La peur de perdre ses faux besoins nous donne probablement la peur de mourir. La peur de manquer quelque chose.

      à méditer.

      1. Merci de ton commentaire 🙂 C’est vrai que je n’avais pas vu les choses sous cet angle. C’est clair que moins l’on possède de chose, moins on a peur de les perdre. Se déposséder de ses biens, c’est la base de nombreuses religions remarque…

  7. La seul chose que j’ai peur de la mort me faire souffrir et passer des journées à l’hôpital , moi j’aime mieux mourir la nuit quand je dort de sans souffrir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s