Hommage à l’amitié!


L’amitié c’est comme l’amour.
C’est parfois plus fort je dirais!
Ça peut durer une vie. Il y a des chicanes d’amis, des réconciliations.
J’ai souvent vécue en amitié de grandes choses. De grandes émotions.
Et en voici quelques hommages:
Dernièrement j’ai rencontré Mademoiselle V. Mademoiselle V est une jeune femme dynamique, sympatique, pleine d’énergie et un vrai rayon de soleil. Mademoiselle V vient de la vieille capitale. C’est une étincelle dans ma vie. J’adore sa compagnie car, comme moi, elle ne prend pas la vie trop au sérieux et nous nous parlons de n’importe quoi: de fesses, de bobos, des relations, de la vie, de petits trucs sympa. Nous nous amusons et rigolons comme deux ados attardées ensemble. Merci de faire partie de ma vie 🙂
Puis il y a Mademoiselle A. Mademoiselle A est dans ma vie depuis le secondaire. Nous nous sommes perdus de vue quand ma famille est déménagé à Ottawa lorsque j’avais 16 ans. En fait nous gardions contact mais l’on se voyait rarement. Mademoiselle A est infirmière. Eternelle célibataire. Non pas qu’elle n’a pas essayé la vie de couple mais tout fini par fouerer! Pour toute sorte de raisons. Mademoiselle A sait ce qu’elle veut. Elle travaille fort et elle m’a souvent impressionnée par sa sagesse. Il y a plusieurs années elle s’est acheté sa première maison en banlieue nord de Montréal. Mademoiselle A a un grand coeur. Nos échanges sont toujours réconfortants. Sa porte est toujours grande ouverte ce qui fait qu’en sa compagnie nous avons parfois l’impression d’être dans un moulin. Il y a toujours pleins de gens qui gravitent autour d’elle. Depuis quelques années elle organise un souper de Noel chez elle avec plusieurs amis communs. Mademoiselle A et moi avions comme but de finir nos jours dans la même maison de retraite!!! Ça reste à vérifier avec elle… me semble qu’on ferait deux belles petites vieilles dans 30 ans ensemble! Mademoiselle A est comme ma petite soeur. Ce n’est pas rare qu’on se le fasse demander quand nous passions plus de temps ensemble. Maintenant nous nous voyons moins. Parce que moi en banlieue sud et elle en banlieue nord le trajet est quand même long. Et Mademoiselle A travaille de soir (16h à minuit) alors que moi je travaille de jour. Je t’aime Mademoiselle A et je te souhaite de trouver Monsieur A bientôt xxxx
J’ai aussi dans ma vie Mademoiselle I. Nous nous sommes rencontré par le travail. Elle était ma cliente. Avec ma gueule sympathique nous nous sommes liés d’amitié sans trop s’en rendre compte. Nous avons partagé beaucoup de questionnements sur la vie, sur l’Amour, sur la justice, sur les frustrations de la vie au quotidien. Mademoiselle I est une femme sensible. Elle sourit toujours et rit peu importe les niaiseries que je puisse dire. Mademoiselle I a un grand coeur. Elle est attachante et l’on voudrait la bercer, la dorloter. Être un homme j’aurai tenté de la séduire puisque elle aussi elle est célibataire! Je lui ai un jour offert un cadeau spécial: celui de pouvoir m’appeler le jour comme la nuit, un endroit ou dormir si un jour elle avait peur d’être seule ou si ça n’allait pas. J’ai été heureuse de concrétiser son cadeau une nuit ou ça n’allait pas pour trouver les bons mots pour la consoler. Bienvenue dans ma vie Mademoiselle I…
J’ai aussi eu une ex. Mademoiselle Ex-I. Parce qu’aujourd’hui moi et Mademoiselle Ex-I nous nous parlons plus. J’aimais beaucoup Mademoiselle Ex-I parce qu’avec elle on parlait de la mode, des coins fashions, des dernières tendances. Avec Mademoiselle Ex-I nous sortions dans des restos – surtout pour nos déjeuners de week-end sur le Plateau. Mademoiselle Ex-I a longtemps été mon guide fashion. Nous analysions beaucoup la vie, les relations. Nous aimions critiquer les autres, les injustices, le GBS. Avec Mademoiselle Ex-I nous fréquentions les cinémas, nous attendions impatiemment la sortie du dernier Elle Québec. Mais Mademoiselle Ex-I a peur de trop aimer. Elle aime trop intensément. Quand elle a senti que je quittais la ville pour la banlieue Mademoiselle Ex-I a eu peur de perdre celle que j’étais. Parce qu’une autre de ses amies étaient partie en banlieue et elle avait tant changé. Une guerre urbaine/banlieue. Plutôt que d’avoir mal, Mademoiselle Ex-I a pris ses distances. Je me suis fâchée un jour contre Mademoiselle Ex-I parce qu’elle ne m’a pas appelée pour mon anniversaire. Elle l’a fait 1 semaine plus tard en prétextant qu’elle était en SPM et qu’elle ne voulait pas parler à personne! J’ai remis en question cette relation. Parce que Mademoiselle Ex-I quand c’était son anniversaire, je l’invitais au resto, je lui faisais un beau cadeau et c’était la fiesta. Elle: rien. Même pas capable de m’appeler le jour J. Même pas un petit courriel. C’est là que la distance s’est faite. Je m’ennuie parfois d’elle. Celle qui haïssait toutes ces femmes avec leurs enfants mal éduqués. Celle qui ne pouvait pas croire que je commençais à envisager la maternité parce qu’encore ça l’a ramenait à sa propre peur. Mademoiselle Ex-I encore aujourd’hui je pense à toi et je garderai en mémoire ces belles années que l’on a passé ensemble à Plateautiner…

Il y a encore plusieurs autres Mademoiselles dans ma vie… mais ça sera l’objet d’un autre billet.

Grâce à toutes ces Mademoiselles je me sens privilégiée. Grâce à toutes ces Mademoiselles il y a en moi un grand bonheur de vous avoir dans ma vie. Je vous aime xxxx

Et finalement pour faire un peu téteux mais quand même: une mention spéciale à tous mes amis virtuels sans qui mon blogue n’auraient peut être pas autant de billets! Mon chum pourrait vous le confirmez: vous prenez une grande place dans ma vie. Merci de me remettre en question, de me faire réfléchir sur la vie. 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Hommage à l’amitié!

  1. Ton billet est très beau et touchant…

    Dans la même semaine que toi, j’ai aussi fait un texte pour dire merci aux personnes qui font du sens dans ma vie.

    Et pour les amis virtuelles, je pense que ce sont des amitiés importantes, avec lesquelles nous avons souvent des points en commun particulier, elles prennent plus de place dans ma vie actuelle.

    1. mamanbooh: c’est sûr qu’à un moment donné, à échanger régulièrement avec des gens – même virtuel – ça crée un certain attachement. Une nouvelle sorte d’amitié est née!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s