La nuit


J’adore la nuit! Autant quand je dors que quand je suis réveillée.

Dans la nuit il y a le calme, l’inspiration, la peur, la tranquilité, le silence, le sexe.

Dans la nuit rien n’est pareil comparativement au jour.

Dans la nuit on entend tout et on entend souvent rien.

Mon chat Latté est assis sur le bord de la fenêtre du salon. Il surveille.

Il surveille quoi? Je ne l’ai jamais su mais je me suis toujours plu à croire qu’il surveillait la maisonnée pour la protéger.

Sans un mot, il est là qu’il guette tout ce qui se passe. Si les chats pouvaient parler ils en auraient surement long à nous dire sur le voisinage! Un pro du potin ça c’est certain.

La nuit c’est aussi mystérieux. Probablement à cause des éclairages. Il m’est arrivé souvent d’aller marcher le soir. Les maisons sont différentes. Elles sont même parfois plus belles.

Un peu comme dans les boîtes de nuit; le monde est tellement beau la nuit… mais c’est une autre affaire quand vient le jour.

Il y a aussi la pénombre. Quand la nuit n’est pas encore arrivée. Ces quelques instants ou la lumière n’est ni absente mais ni présente. Et celle ou le lever du soleil n’est pas encore arrivé mais qu’on voit au loin un début de lumière apparaitre.

La nuit les odeurs sont aussi différentes. Ça sent la nuit. Ça sent l’humidité, le froid. Surement parce que notre vision se trouve diminuée alors notre sens olfaltique se retrouve en premier plan.

Quand je regarde dans ma rue la nuit il y a une série de lampadaires qui projette une lumière orangée tirant sur le rose. Cette nuit je vois les poubelles enlignées le long des entrées. C’est peu dire: y’a pas un chat qui veille! De temps à autre une voiture. Chaque fois je me demande d’ou il vient, ce que fait cette personne qui passe si tard.

Est-ce qu’elle s’en va travailler? Est-ce qu’elle sort faire la fête ou elle en revient? Est-ce que c’est l’ultime solution du gars qui n’a pas trouvé d’autres moyens de faire dormir bébé? Ou bien juste un insomniaque avec peu de conscience écologique qui cherche à faire passer le temps?

La nuit je devrai être dans mon lit et dormir. C’est généralement le cas.

Cette nuit, après m’être fait réveillée par bébé, vomit dessus, changer et rendormi le bébé je me suis retrouver seule: seule dans la nuit.

Même mon hom a réussi à se rendormir comme si rien n’était arrivé.

La fraîcheur des draps m’a empêché de m’endormir. Le silence de la maison aussi.

J’ai eu tout à coup la nostalgie de mon chat qui ne vient plus dormir aussi souvent sur le dessus de ma tête. Je suis donc venue lui tenir compagnie dans la nuit sur le bord de la fenêtre. Il a été surpris mais il m’a fait une place.

Et juste comme ça, tous les deux, on a regardé la nuit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s