L’estime de soi


Il y a quelques sujets que j’aimerais aborder. Celle d’aujourd’hui est l’estime de soi. Ça touche tout le monde, autant les hommes que les femmes mais je pense à celle des femmes qui trop souvent est plus basse que celle des hommes.

J’aimerais tellement que les femmes aient cette estime d’elle-même et qu’elles cessent de se dénigrer. J’aimerais tellement que les femmes tiennent tête à leurs désirs et leurs passions. J’aimerais qu’elles croient en elles, en ce qu’elles font et ce qu’elles disent.

S’assumer n’est pas toujours facile. Il faut une bonne dose de courage pour dire à voix haute ce que les autres peuvent penser à voix basse. Ou d’aller à l’encontre des courants populaires et inscrits dans les valeurs standard.

Le hic c’est que l’estime de soi n’est pas inné en soi. Elle s’acquiert à force de travailler sur soi, à force de se faire confiance, à force de croire en soi. Mais pour croire en soi ne faut-il pas avoir été encouragé quelque part par quelqu’un?

Je ne sais pas trop d’ou vient ma propre estime personnelle sinon qu’elle est bel et bien là. J’accepte avec plaisir les compliments, j’accepte que quelqu’un puisse vouloir me donner quelque chose ou m’apporter quelque chose d’heureux dans ma vie. Je crois bien le mériter aussi. Pas dans un sens d’égoïsme pur mais parce que je sais que je peux aussi donner en retour et qu’il me fait plaisir de le faire.

Je pense qu’elle est arrivée une journée comme cela, s’en vraiment m’en rendre compte. Elle est arrivé le jour ou je me suis donnée le droit d’être; le droit d’être différente, le droit de penser autrement. J’ai le droit parce que je respecte les autres.

Quand on respecte les autres, je crois que l’on a tous les droits au monde.

Nous sommes chanceux sans le savoir dans la vie. Nous oublions trop souvent la chance que nous avons d’être né dans un pays ou la liberté de chacun est permise, un pays ou nos rêves peuvent devenir des réalités. Parce qu’il n’en tient qu’à nous de foncer et de le réaliser. Rien n’est impossible … il n’y a que notre propre volonté qui puisse nous arrêter.

Fin de ma pensée philosophique du jour.

Profitez de votre moment présent. Oubliez toutes les rancunes d’hier et les déceptions, oubliez tout ce qui pourrait se passer demain ou plus tard et respirer le moment qui est là… car bientôt ce moment ne sera plus qu’un souvenir du passé.

xx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s